You are currently browsing the category archive for the ‘DHIMMINITUDES’ category.

 

L’islam est une idéologie et non une religionEn résumé l’islam c’est une idéologie et non une religion, fabriquée par un (ou sans doute plusieurs) bédouins chefs de guerre pour leurs besoins militaires, politiques et familiaux (et sans dout………e sur une période qui dépasse le vivant de Mahomet). Il y a des versets dans le Coran qui sont r…évélés juste au bon moment pour « arranger le coup » à Mahomet, par exemple pour prendre la femme de son propre fils Zaib contre toute morale, même à l’époque.Si le calendrier lunaire musulman se décale par rapport au cycle des saisons à cause de l’absence des « mois surnuméraires » qu’on retrouve dans tous les calendriers lunaires du monde, c’est parce qu’un jour ça a arrangé Mahomet de faire supprimer un mois surnuméraire – pendant lequel on devait respecter la trêve des combats – afin de finir une bataille en cours.L’islam est une idéologie totalitaire, débile, primaire et violente, et non une « religion » au sens commun du terme. Pour citer Jack-Alain Léger dans son livre « Tartuffe fait Ramadan » quand il répond à l’accusation stupide d’islamophobie, l’islam est « athéophobe, éleuthériophobe, apostasiophobe, gynophobe, homophobe, judéophobe, hétérophobe, exogamophobe, érotophobe, hédonophobe, eidolophobe, oenophobe, et j’en passe ».Pour faire plus simple, Michel Houellebecq dit : « la religion la plus con, c’est quand même l’islam ». Cependant, cette assertion lapidaire (et non lapidatoire) oublie un aspect capital de l’islam : il n’est pas seulement bête, mais en plus méchant.Un « musulman modéré », c’est soit un apostat qui n’ose pas le dire, soit un croyant qui ne respecte pas complètement sa religion (et tant mieux pour lui et nous), soit un mixte des deux. Et ils sont légions, ces « nés musulmans » qui ne le sont plus que par tradition, par suivisme, ou tout simplement par peur du qu’en dira-t-on, avec une croyance en Allah plus ou moins bricolée.Selon des auteurs comme Abdelhak Serhane ou Karim Labidi, ils vivent dans une espèce de schizophrénie plus ou moins enfouie, entre islam et modernité. Il n’y a que trois portes de sorties : l’apostasie d’un côté, et le jihad de l’autre. La troisième est l’hôpital psychiatrique, où curieusement on rencontre de plus en plus de jeunes musulmanes. Etrange, non ?Mais un « bon musulman », je veux dire un musulman appliquant l’islam, est jihadiste. Après, il y a des jihads violents (les terroristes), et les jihads plus sournois (Tariq Ramadan, UOIF), le but final étant – et c’est également un commandement coranique – de convertir à l’idéologie mahométane tous les êtres humains, de gré ou de force.Mes livres d’Histoire des religions prévoyaient la mort lente de l’islam au milieu du siècle passé. Mais pour des raisons conjoncturelles trop longues à détailler, il a eu un regain depuis une trentaine d’année (principalement pour des raisons purement démographiques), et évidemment des chefs de guerre ont relancé les différentes formes de jihad partout dans le monde, puisque le jihad est fondamental dans l’islam.Mais je crois que l’islam tombera face à la modernité, c’est inéluctable. Par contre, je pense que le baroud d’honneur sera très sanglant, surtout en Europe, ventre mou de l’Occident, et en particulier en France. Mais c’est une autre histoire

Jihad Watch

Egypt: Muslims burn Christian man alive, stab his father to death

Burning_alive_100932135.jpg

When this story was first reported, the media described it the way it always describes Coptic persecution at the hands of Muslims — as a « sectarian-clash. » As this more revealing report makes clear, however, it was anything but a « sectarian-clash » (which suggests Christians and Muslims, in more or less equal numbers, fighting and rioting). Instead, a Muslim set a Christian on fire, and then other Muslims attacked his father, stabbing him to death — this in a village where Christians make up maybe 3-4% of the total population. Keep this in mind the next time you hear about « sectarian clashes » occurring where Muslims predominate and non-Muslims live as minorities. More on this story can be read at the Voice of the Copts.

« Egyptian Christian Burned Alive; Father Murdered Also, » by Ethan Cole for the Christian Post, March 10:

A young Christian man was suddenly set on fire by a Muslim man in Egypt after a rumor circulated that the Christian man had a relationship with the Muslim man’s sister. 

Yasser Ahmed Qasim approached 25-year-old Sabri Shihata and poured gasoline on the Coptic Christian and then set him on fire, reported the Voice of the Copts on Friday. The young Copt tried to put out the fire by throwing himself into a nearby canal, but the burns were too severe and he later died.

His 60-year-old father, Sabri Shihata, later arrived at a village rally where a group of Muslims stabbed him to death. One stab reportedly entered his back and came out of his abdomen below the rib cage, according to Voice of the Copts. The elder Shihata was taken to the hospital but nevertheless died from the attacks.

The Muslim group also attacked the Coptic man’s younger brother, 22-year-old Rami Sabri Shihata, causing a deep injury to his head…

EXPULSONS L’IMAN DE CRETEIL !

dimanche 2 décembre 2007, par ldj

Encore un antisémite algérien. Par contre celui là est à la portée de la justice française.


La commission d’expulsion du Val-de-Marne doit se prononcer le 3 décembre, sur le sort d’un imam algérien, Ilyes Hacene installé en France depuis 8 ans. Cette procédure est fondée sur des rapports des renseignements généraux selon lesquels l’imam de Créteil tiendrait régulièrement des prêches “incitant à la discrimination, à la haine et à la violence à l’encontre du monde occidental et des juifs”. Les RG estiment que l’expulsion de l’individu est une “nécessité impérieuse pour la sécurité de l’Etat”.

Cerise sur le gateau :Naturalisé français en 2005, M. Hacene a perdu sa nationalité en octobre 2006 pour “indignité”, concernant sa vie matrimoniale. Nous attendons les détails. Le plus surprenant est qu’en dépit de son dossier, l’imam bénéficie du soutien de l’ensemble de la communauté musulmane.

Proche de l’Union des organisations islamiques de France (UOIF), il est naturellement défendu par cette organisation. Mais Dalil Boubakeur, président du Conseil français du culte musulman, n’hésite pas à défendre “ce garçon ouvert, modéré”. M. Hacene est pressenti pour devenir l’imam de la grande mosquée de Créteil, dont l’inauguration est prévue en 2008.

Sur une quinzaine de décisions d’expulsion prononcées, plusieurs n’ont pas été exécutées, et les imams sont toujours en France. “On ne les renvoie pas pour des raisons familiales, ou parce qu’ils courent un danger dans leur pays, ou encore parce que leur expulsion pourrait provoquer des troubles à l’ordre public“, explique le ministère de l’intérieur.

Nous attendons une attitude citoyenne de la part des autorités.

Que cet individu rejoigne en Algérie son ministre antisémite ! Il ne manquera pas à la France !

affaire al dura


L’actualité en perspective

Primo a fait en 2005 une déclaration officielle sur cette lamentable affaire du reportage de France 2.
Nous la considérons comme toujours valable. Vous pouvez en prendre connaissance ici

Place à Patrick van Straaten puis à Paul Lémand qui vous contera une étrange aventure
vécue en ce moment par une bibliothécaire, à Paris.


Al Dura : la vérité à portée de diffusion

Sauf pour les lecteurs du Jerusalem Post, d’Israel Valley, la Mena ou de Guysen,
l’information n’a pas fait grand bruit :

La 11eme chambre de la Cour d’appel de Paris a ordonné le 19 septembre
à la chaîne de télévision France 2 de produire devant le tribunal les 25 minutes du
matériau brut contenu dans la vidéo originale de l’incident, filmé le 30 septembre
2000, au carrefour de Netsarim, dans la bande de Gaza, et au cours duquel
un enfant palestinien, Muhammad al-Dura, semble avoir été atteint par balles et
tué dans un échange de tirs entre des soldats israéliens et des Palestiniens
(Jerusalem Post)

C’est pourtant une nouvelle de taille ! On imagine l’émoi dans les locaux de France

2, la peur, et – qui sait – la tentation de déclarer le document « disparu »…
Ceci étant, que les adeptes de l’information honnête (par opposition
au commentaire idéologique présenté comme tel) ne se réjouissent pas trop vite
. Le juge verra les rushes.

Au mieux, cela permettra l’annulation des poursuites contre le site Media-Ratings
sans oublier Vox Dei dont le webmaster, lui aussi, supporte les conséquences d’une
plainte de Charles Enderlin.

Pour le site Desinfos, le jugement est passé. La justice acceptera-t-elle
de réviser ses conclusions à la lumière de ces événements ? Le chemin risque
d’être long.

– Les médias donneront-ils à cet éventuel événement l’importance qu’ils ont
donnée à chaque victoire de France 2 contre un site internet ? Sûrement pas.

– Après avoir, contrainte et forcée, montré la cassette au juge, la chaîne publique
va t’elle vite la remettre au coffre ? Très certainement.

– Les enquêtes de la Mena seront-elles portées à la connaissance du public par
les grands médias ? Bien sûr que non.

– le film « Pallywood » de Richard Landes sera-t-il programmé sur une chaîne
française, même concurrente de France 2 ? Même pas en rêve ! Il est pourtant traduit
et prêt à l’emploi.

– Gérard Huber (lire sur Primo) sera-t-il invité dans des émissions de talk show
afin de faire part de ses conclusions ? Ce serait étonnant.

Il ne faut pas oublier le B’nai B’rith CAM. Pierre Rehov et Alexandre Feigenbaum
ont déposé dès janvier 2001 le premier dossier sur l’affaire devant le procureur
de la République. La plupart des éléments du dossier étaient déjà là. A l’époque,
certaines agences de presse prenaient ces personnes pour de dangereux excités.

Quelques mois plus tard, Pierre et Alexandre étaient de l’équipe qui organisait
la grande manifestation devant France 2 (5000 personnes venues réclamer
la vérité, le film de ARD – la télévision allemande qui contredit la version
Enderlin – projeté sur écran géant par l’UPJF).

La veille de la manifestation, France 2 demandait à Enderlin et Abu Rahmeh
de confirmer leurs accusations contre les Israéliens. Dans l’affolement, Abu Rahmeh
a déclaré qu’il n’avait jamais dit que les Israéliens ont tué l’enfant. La vidéo de
son interview (voir Pallywood en lien cité plus haut) prouve exactement le contraire.

Il convient donc de profiter de la dynamique actuelle pour arriver, enfin, à percer
l’abcès. Cette ouverture tient sur deux points :

– La mise à la retraite de Jacques Chirac qui a tout fait pour protéger Charles
Enderlin, allant même jusqu’à lui fournir un certificat de bonne conduite de sa
présidentielle main pour le juge.

– Un peu de détermination dans les instances communautaires et israéliennes :
le nouveau président du Crif a demandé que les rushes soient montrés le 14 août,
et le 10 septembre l’armée israélienne en a fait autant. Un tabou est enfin tombé !

Certains sites sont sortis d’une longue période de silence sur le sujet,
chacun venant au secours d’un succès aux résultats pour l’instant fort aléatoires.

Il ne reste plus guère à Charles Enderlin qu’Elisabeth Schemla et une radio
parisienne proche de l’hebdomadaire Marianne comme soutien « communautaire ».

Etonnante pudeur

Ce changement d’attitude est tel qu’il pourrait se nommer métamorphose. Après les
mises en accusation publiques, le temps des procés contre ceux qui se permettaient de
douter de la construction d’un reportage, les voici silencieux. Aphones ou muets ?
Et qu’est devenu ce zèle qui leur fit mener même de simples internautes jusqu’aux
tribunaux ? Pour avoir cité ou indiqué dans un forum un article critique.

La décision de diffuser ces rushes devrait, théoriquement, satisfaire tout le monde
: les défenseurs de Charles Enderlin qui veulent y voir la preuve que France 2
n’a rien à cacher, et espèrent mettre un point final à de mauvaises rumeurs d’une
part et de l’autre, les détracteurs du journaliste vedette qui en attendent des
preuves d’une malversation médiatique.

Leur diffusion elle-même, en revanche, se conclura par un vainqueur et un vaincu.

Sans préjuger d’une affaire en cours, on peut se demander si le vainqueur sera
la partie qui a opiniâtrement demandé la diffusion pendant quatre ans ou celle
qui s’y est obstinément refusé pendant cette longue période…

Patrick van Straaten © Primo, 25/09/2007


wafa sultant kol ha kavod benis sois t-elle

Wafa Sultan connait bien le vrai islam ???
envoyé par mmmichelll2

Trois islamistes condamnés pour prosélytisme en ligne

À l’issue d’un procès sans précédent, un tribunal britannique a condamné hier trois spécialistes en informatique, accusés d’avoir diffusé de la propagande d’al-Qaida sur Internet.

par mdias publié dans : Terrorisme
ajouter un commentaire recommander

Vendredi 6 juillet 2007

Comment al-Qaida exporte la terreur d’Irak

A partir de son bastion irakien, l’organisation terroriste s’implante au Liban et à Gaza et frappe en Europe.

par mdias publié dans : Terrorisme
ajouter un commentaire recommander

Vendredi 6 juillet 2007

L’Islam modéré n’est pas seulement battu dans les pays musulmans …

Selon lui, l’Islam modéré, qui cherche à s’intégrer dans la civilisation moderne, « dans ses heurts avec les intégristes sera très probablement vaincu pas
 L’Islam modéré nest pas seulement battu dans les pays musulmans

par mdias publié dans : Philosophy of Religions
ajouter un commentaire recommander

Vendredi 6 juillet 2007

coupable d’incitation au meurtre contre les caricatures du prophète Mahomet

La justice britannique a reconnu jeudi coupable dincitation au meurtre un participant à une manifestation contre les caricatures du prophète Mahomet, …  LONDRES, 5 juil 2007 (AFP) – GB/caricatures: un manifestant jugé

Dhimmitude is the status that Islamic law, the Sharia, mandates for non-Muslims, primarily Jews and Christians. Dhimmis, « protected people, » are free to practice their religion in a Sharia regime, but are made subject to a number of humiliating regulations designed to enforce the Qur’an’s command that they « feel themselves subdued » (Sura 9:29). This denial of equality of rights and dignity remains part of the Sharia, and, as such, is part of the law that global jihadists are laboring to impose everywhere, ultimately on the entire human race.

 

Le pape fait part à Bush de son inquiétude pour les chrétiens d’Irak

Le pape Benoît XVI a exprimé samedi à George W. Bush, qu’il rencontrait pour la première fois, son inquiétude pour le sort des chrétiens d’Irak et du Moyen-Orient, et le président américain s’est employé à le rassurer sur sa volonté de faire respecter leurs droits.

Le souverain pontife et le président américain George W. Bush ont eu un tête-à-tête d’une demi-heure, dans un climat qualifié de « cordial » par le Vatican. Selon le communiqué du Vatican, les échanges ont notamment porté sur « la question israélo-palestinienne, le Liban, la situation préoccupante en Irak et les conditions critiques dans lesquelles se trouvent les communautés chrétiennes ».
Le pape fait part à Bush de son inquiétude pour les chrétiens d’Irak

L’Europe fait les yeux doux au Hamas.
Par Ambre Grayman pour Guysen Israël News.
Mercredi 6 juin 2007 à 09:45
 
Suite au fléchissement de la politique

européenne concernant le boycott

imposé au Hamas, l’ambassadeur d’Israël

auprès de l’UE, Ran Kuriel, a demandé au

Parlement Euroépen si c’était bien

« le message moral » que les députés souhaitaient faire passer,

« alors que le Hamas bombarde Israël et revendique la responsabilité

des tirs de Qassam ? ». Une question que l’on ne semble

malheureusement plus vouloir se poser en Europe.

Ces dernières semaines plusieurs diplomates européens se sont

rendus à Gaza et ont discuté avec les leaders palestiniens.

Parmi les visites on notera notamment celle de Hans-Gert Pöttering,

président du Parlement qui, le 30 mai dernier, devant la Knesset

a appelé à un « nouveau départ  » pour la paix dans la région », et

répété que la position du Parlement européen, était favorable à la

coexistence de deux États israélien et palestinien sur la base des

frontières de 1967.

« Israël a le droit de se défendre. Mais elle doit éviter de réagir de manière disproportionnée et faire d’innocentes victimes parmi la population civile.
Le droit international est contraignant, pour nous tous » a, par ailleurs,

souligné Hans-Gert Pöttering avant de préciser qu’il avait été « été

profondément choqué par les conditions économiques, sociales et

humanitaires que j’ai vues ici ».

Évoquant la rétention par Israël des droits de douane et taxes

normalement perçues par l’Autorité palestinienne, le président du

Parlement a appelé le gouvernement israélien à  » libérer les revenus

palestiniens, d’un montant de près de 700 millions de dollars » car  »

les mères et les femmes palestiniennes pleurent comme le font

les Israéliennes, lorsque leurs maris sont au chômage, sont en

prisons ou même morts ».

Prenant l’exemple de Bethléem comme preuve de l’existence

d’un dialogue interreligieux, Hans-Gert Pöttering a souligné que

 » ce dialogue a pour but d’abattre les murs dans les cœurs et les

esprits des peuples. Mais il en est empêché par le mur qui existe

dans la réalité. »

Du 29 avril au 3 mai 2007, un autre ‘groupe de travail’ s’était

également rendu dans la région.

Le 8 mai, devant les députés de la commission des affaires

étrangères du PE, Kyriacos Triantaphyllides président de la délégation

pour les relations avec le Conseil national palestinien faisait le compte

rendu de ce voyage en appelant ouvertement à mettre fin à l’embargo

politique et économique en place depuis la victoire du Hamas aux

élections législatives de janvier 2006.

« L’embargo politique et économique doit être levé puisque

le nouveau gouvernement d’unité nationale — composé de

représentants du Fatah et du Hamas — a répondu aux conditions

fixées par le Quartet (UE, États-Unis, Russie et Nations unies) »,

notamment en ce qui concerne la reconnaissance d’Israël dans

les frontières de 1967.

En vertu de cette (rapide et fausse) déduction, les députés ont

donc demandé à l’UE de « mettre fin à l’embargo économique qui

conduit à la paralysie des territoires palestiniens en recommençant

à verser directement l’aide européenne à l’Autorité palestinienne,

mettant fin au mécanisme international temporaire (MIT), créé par

l’UE à la demande du Quartet et approuvé par le Conseil européen ».

Dans ce contexte, le parlement européen se félicite d’avoir « récemment

agi à plusieurs niveaux à propos du Moyen-Orient  » et dresse la liste de

ses actions :
« – Une délégation de parlementaires s’est rendue début mai dans les

territoires palestiniens. Elle a appelé à mettre fin au boycott politique

et économique imposé au gouvernement palestinien depuis l’élection

du Hamas en 2006.

– Le 22 mai dernier, les députés européens ont débattu en plénière

de l’escalade de la violence dans les territoires palestiniens, en Israël

et au Liban. Après avoir exprimé leur inquiétude, une majorité de

députés européens a réitéré son soutien au gouvernement palestinien

d’union nationale ».

Ce mercredi, 6 juin, les députés européens réunis en session plénière

à Bruxelles devaient entendre Javier Solana, Haut Représentant en

matière de politique étrangère pour l’UE, sur la situation au Moyen-Orient.
Un discours attendu qui permettra peut-être de mieux comprendre

la position européenne sur la levée du boycott — imposé au

gouvernement d’union nationale Fatah/Hamas — qui semble

désormais imminente.

 

presentation

ce blog est un blog sioniste a 200 % il montre l'autre verite celle que l'on ne veut pas voir, aussi bien d' eretz israel. (il parlera du peuple juif , d'eretz israel et de leurs contributions dans le monde, de judaisme, de musique israelienne et juive ect... ) que du monde islamique, (dhimminitudes, charia, integrisme, coran en toute liberte ect..) il n'est pas raciste ou xenophobe et ne veut froisser ou humilier personne bien au contraire, il veut ouvrir les yeux de certains c'est simplement une autre information, un autre point de vue, une autre verite, une autre ouverture sur eretz israel, le peuple juif et le monde islamique

Blog Stats

  • 100,216 hits