Le Bureau National de Vigilance Contre l’Antisémitisme dénonce et condamne l’intrusion à l’école de la propagande palestiniste qui conduit à l’acte antijuif commis par des élèves de première année de BTS Commercial au Lycée du Bâtiment à Pa…ris 15eme, le 11 octobre entre 10 et 11h.

Selon la victime Mr Joffroy P.qui a déposé plainte pour « DIFFAMATION ENVERS UN PARTICULIER EN RAISON DE SON APPARTENANCE ETHNIQUE OU RELIGIEUSE » un autocollant de 6 cm X 4 cm mentionnant » JE BOYCOTTE L’ OCCUPANT ISRAELIEN »a été collé sur son tee shirt, dans son dos, et sur sa trousse. Selon un témoin ces autocollants ont été également collés sur les murs du lycée. Ces deux élèves –témoin et victime-seraient selon eux, menacés aujourd’hui de représailles.

Nous avons demandé au chef d’établissement de prendre à l’encontre des auteurs toutes les mesures disciplinaires administratives et pénales qui s’imposent.

Nous demandons à la police de tout mettre en œuvre pour identifier et interpeller les auteurs et les mettre à la disposition de la justice qui devra les sanctionner de façon exemplaire et dissuasive, d’autant qu’ils sont majeurs.

Le BNVCA n’est pas étonné que des jeunes se mettent à commettre ce délit prévu et réprimé par nos lois , et l’introduisent dans leurs écoles, tant ils peuvent être perméables au mauvaisexemple donné par des adultes ,de surcroit des parlementaires ,qui ,alors qu’ils sont chargés de préparer , de voter les lois et les faire appliquer , appellent eux-mêmes à les enfreindre ,les enfreignent ,ou signent des pétitions en faveur des délinquants convoqués devant les tribunaux français pour « Provocation à la discrimination, à la haine ou à la violence à l’égard d’une personne ou d’un groupe de personnes à raison de leur origine ,leur appartenance ou non appartenance à une éthnie,une nation, une race ou une religion … ».

Le BNVCA dénonce la pétition organisée par des parlementaires de gauche et d’extrême gauche en faveur de ces délinquants, dont une sénatrice du Val d’Oise. Il est regrettable voire scandaleux qu’apparaissent les noms de la vice présidente du Sénat Mme CASTA (Parti Socialiste) ou l’ancienne juge d’instruction Mme JOLY (Europe Ecologie) Madame Marie Georges Buffet (ancien ministre).

Nous demandons au Premier Ministre, au Ministre de L‘Intérieur, au Président du Sénat et au Président de l’Assemblée Nationale de rappeler à l’ordre ces parlementaires qui incitent à la désobéissance à nos lois qu’ils ont le devoir de respecter eux-mêmes, et eux d’abord.

Advertisements