M. Abbas, et si pour une fois l’on parlait des actes concrets israéliens vers la paix…

M. Abbas, si vous avez su ressortir de la tribune de l’ONU la phrase prononcée à l’époque par Yasser Arafat ( qui recherchait sans l’ombre d’un doute la paix comme celui-ci a su le prouver…) quant au désir d’une recherche de paix : " notre main blessée est toujours capable de tendre un rameau d’olivier cueilli sur la branche de l’un de nos arbres, déraciné par les forces d’occupation", je regrette qu’aucun intervenant n’ait pas proposé une nouvelle phrase israélienne plus adaptée à la réalité telle que : " nos corps meurtris vous offrent malgré tout cette blanche colombe s’étant posée sur nos épaules malgré les feux ininterrompus de votre terrorisme"…

M. Abbas, vous parlez du prolongement du moratoire sur les constructions, de l’injustice historique envers les palestiniens "sur leur terre natale", de votre capitale à Jérusalem, des réfugiés, des ressources en eau, du sort des prisonniers palestiniens…et n’omettez nullement de poser la question du choix lancé vers Israël : la paix ou la colonisation.

M. Abbas, et si pour une fois vous nous parliez des actes concrets israéliens afin d’aider humanitairement votre population ?

Si vous étiez prêt à clamer, à reconnaitre devant les instances internationales qu’en l’année 2008 pas moins de 263.063 tonnes d’aide humanitaire, pas moins de 70 millions de carburant (diesel) sont passées d’Israël vers Gaza, qu’en l’année 2009 c’était 738.576 tonnes d’aide humanitaire à quoi s’ajoutaient du carburant ( 100 millions de litres), du matériel médical et des médicaments, des vaccins, du matériel pour les infrastructures hydrauliques depuis Israël, sans oublier les 10544 patients gazaouis venus se faire soigner en Israël cette même année…

Si vous osiez dire ce qu’il en est réellement des "non efforts" israéliens, pour ne pas parler de "blocus…" afin d’aider votre peuple,si vous parliez également de cette année 2010 avec ses 230.690 tonnes d’aide humanitaire, ses 100 millions de litres de carburant, ses 12.000 tonnes d’huile de cuisine, ses milliers d’âmes venus se faire soigner en Israël ( plus de 6300 palestiniens), et ce, jusqu’à décrire les livraisons de fleurs et de fraises ( plus de 86 camions )…

Si vous en aviez le courage et l’honnêteté vous feriez savoir à qui veut l’entendre que la quantité d’aide totale israélienne transférée vers Gaza a augmenté de 180% entre 2008 et 2010

M. Abbas, si pour ne pas exposer un visage par trop pro-israélien, qui pourrait être interprété par d’autres comme trop enclin à une paix des peuples ( mais n’est-ce pas le fin mot de ces discussions ?..) vous vous tourneriez vers les comptes du FMI pour les palestiniens et feriez ainsi connaitre les chiffres statistiques tirés par le Fonds Monétaire International ( et non par Israël) quant à une croissance de 9% en Judée-Samarie et de 16% dans la bande de Gaza entre le 1er janvier et le 30 juin 2010

Si vous preniez sur vous de médiatiser la position israélienne claire, nette et sans bavure quant à faciliter la croissance économique palestinienne tant que la sécurité demeurera stable : "choisissez le chemin de la paix et vous récolterez les fruits de notre bon voisinage"…

Si vous vous souveniez tout à coup de publier l’information que face aux aides internationales il s’avère que l’état d’Israël est le premier sponsor en tonnes de marchandises offertes gratuitement aux gazaouis…

M. Abbas, si vous le désiriez vraiment, sincèrement, du plus profond de vous-même, pas pour vous, ni pour les dirigeants de l’Autorité Palestinienne, ni pour le Hamas, ni même pour la Ligue Arabe, mais pour ce peuple que vous vous targuez de représenter, vous vous précipiteriez pour signer la paix, à faire avancer les choses pas pour vous, mais pour ceux d’en bas dont vous êtes également le porte-parole et qui, eux, souffrent au jour le jour de la situation que vous et le Hamas avez introduit. D’ailleurs n’avez-vous pas rappelé devant M. Sarkozy "qu’avec le gouvernement de M. Olmert nous avons négocié sur tous les points du statut final", et ??? Les concessions territoriales ne vous suffisaient-elles pas ??

M. Abbas, la paix ne peut dépendre que de la bonne volonté évidente d’une seule partie ( n’oubliez pas que les attentats contre des résidents israéliens n’ont pas cessé, que les tirs vers la région de Sderot, non plus)…aussi, ne serait-il pas temps de nous démontrer la votre ??

Marc Lev ( auteur de "Après-demain ?" -Edilivre- http://www.edilivre.com)

Sources : RFI.fr – sites Aschkel .info – drzz.info – jssnews.com – france 24.com – le figaro.fr

Advertisements