Afin de mieux visualiser cette Newsletter , nous vous conseillons cliquez-ici

 

Yom Yerushalaim – 12 mai 2010

Yom
Yeroushalayim est une commémoration annuelle célébrée annuellement à la
date hébraïque du 28 Iyar, par les Juifs laïques et religieux, en
Israël et dans la diaspora juive.
Cette journée célèbre la
réunification de la ville de Jérusalem après la libération de la partie
est de la ville par Tsahal au cours de la guerre des Six jours en 1967.

Lire la suite

Emblème de Jérusalem

L’emblème de Jérusalem raconte l’histoire des premiers jours de l’Etat d’Israël.
Immédiatement après sa création, il a été décidé que le symbole de
Jérusalem devait exprimer la dimension particulière de la capitale du
peuple Juif. Le mur de pierres par contraste avec la branche d’olivier
qui l’entoure, exprime l’espoir et la paix pour la capitale d’Israël.
Le lion qui protège le mur symbolise le lien de la capitale avec le
domaine de la tribu de Juda , il décore depuis toujours des portes et
des rideaux d’Arches Saintes dans les synagogues.

Quelques figures de Jérusalem 

Amos Oz
Ecrivain, romancier et journaliste israélien. Il est également
professeur de littérature à l’Université Ben-Gourion de Beer-Sheva.
Dans son roman « Une histoire d’amour et de ténèbres », Amos Oz nous
conte l’histoire de sa famille et de ses aïeux. Son récit quitte donc
le quartier modeste de Jérusalem où il est né, remonte le temps,
retourne en Ukraine et en Lituanie, et fait revivre tous les acteurs de
cette tragi-comédie familiale, qu’ils soient prophète tolstoïen,
séducteur impénitent, mauvais poète, kibboutznik idéaliste ou vrai
savant. Leurs vies sont parfois broyées par la grande Histoire
(l’Europe les rejette, l’Orient se montre hostile), et toujours
marquées par leurs propres drames intimes et leurs illusions perdues.

Yehoram Gaon
Yehoram Gaon est un des plus grands chanteurs israéliens qui a chanté
avec amour la terre d’Israël. Yehoram Gaon a été élu au conseil
municipal de Jérusalem en 1993. Son action a principalement été
consacrée au développement culturel et artistique de la ville.
Il a reçu le prix d’Israël en 2004.

Ecouter toutes les extraits du film « Ani Yerushalmi » (je suis hiérosolymitain) de Yehoram Gaon  en chanson

André Chouraqui
André Chouraqui dont la traduction de la Bible a révolutionné sa
lecture en français a été maire-adjoint  de Jérusalem de 1965 à 1973…Plus de détails

Article

Jérusalem, ville pleine de bonnes volontés
Echo d’Israë
l- 2 mars 2010

La
Ville Sainte détient le chiffre record de volontaires de tout Israël :
plus de 40 000 personnes y sont comptabilisées officiellement comme
volontaires – sans compter les autres, non enregistrés. Ce sont des
personnes d’âges, d’origines et d’éducations divers. Les personnes
âgées à la retraite encore en pleine forme, des jeunes qui mettent leur
temps libre à la disponibilité des nécessiteux, des actifs déployant
gratuitement leurs talents en dehors de leur travail…Lire la suite

Visiter les quartiers de Jérusalem en maquette

Cette maquette est exposée à la Mairie de Jérusalem. Il est possible aux groupes de la visiter.
Plus de détails.

1.Entrée de la ville

2.Station de bus centrale

3. Colline du Gouvernement
l’Observatoire national des oiseaux
la Knesset
la Court suprême
le musée d’Israël

4.Gan-Sacher,Nachla’otEn savoir plus
Gan Sacher
Nachlaot

5.Mahane-Yehuda
En savoir plus

6.Rue King George
Moulin de Montefiore
La grande synagogue de Jérusalem

7.Centre ville
Découvrir son
ambiance

8.Musrara
En savoir plus

9. Nahalat Shiva
Se promener dans le quartier

10. Cité de David
A voir absolument

11. Mont Zion
En savoir plus

12. Station de train 

13. Théâtre de Jerusalem
En savoir plus

14. Parc de l’Indépendance En savoir plus


Présence française dans les rues de Jérusalem

De
nombreuses rues de Jérusalem portent le nom de personnalités
françaises, héritage des relations fortes qui existent entre les deux
pays.

Découvrons ces personnalités et les quartiers où se trouvent leurs panneaux et les centres culturels français.

-Emile Zola : quartier de Moshava Germanit
-Lycée français René Cassin : quartier de Ramat Eshkol (nord de Jérusalem)
-Leo Picard: quartier de Har Homa
Centre Culturel français Chateaubriand : rue Salah Eddin
-Général Pierre Koenig : quartier de Talpiot
-Paul-Emile Botta : quartier de Yemin Moshé
-Kikar Tsarfat : quartier de Keren Heyesod
-Crémieux : quartier Moshava Germanit
Centre culturel français Romain Gary : Kikar Safra
-Fontaine Wallace : place de France (près de la rue piétonne de
Ben-Yehouda). Elle a été offerte par la Mairie de Paris et inaugurée en
2008.
-Rue Rothschild : entrée de la Knesset
-Rehov Rachi : quartier Mekor Barouch
-Place de Paris ou Place de France : sur Keren Hayesod
Notre-Dame de France :
Le centre Notre-Dame de Jérusalem se trouve dans le cœur même de la
ville sainte. L´Institut Pontifical Notre Dame de Jérusalem, remonte
aux premières tentatives de pèlerinages en Terre Sainte, en 1882, sous
la direction des pères Assomptionnistes français. Ceux-ci eurent l´idée
de construire près de la ville Sainte, un centre pour pèlerins français
semblable à celui des pèlerins russes, de la rue Jaffa.


La photo de la semaine

Jérusalem sera en fête. Les préparatifs de la parade qui aura lieu en présence du Président de l’Etat. (Photo : En direct de Jérusalem)

 

Festival international de la lumière

La
2 ème édition du Festival international de la lumière à Jérusalem se
déroulera du 9 au 16 juin 2010 dans la Vieille ville. Au Festival de la
Lumière – une initiative de l’Autorité pour le Développement de
Jérusalem, produite par la compagnie Ariel – ont participé des artistes
d’Israël et de l’étranger, qui ont utilisé la lumière pour créer des
sculptures, des performances d’art moderne et de merveilleuses
créations, qui ont été présentée dans divers sites de la Vieille Ville
de Jérusalem. Toutes les informations en français sur le site officiel
du festival.

Voir le festival 2009 en vidéo
Voir tous les détails


La recette de Rakefet

Boulettes de poireaux
La recette de la cette semaine est un plat typiquement de Jérusalem d’origine sépharade.

2 kilos de poireaux (sans le vert) coupés en morceau
500 gr. de viande hachée
5-6 cuillères à soupe de chapelure
2 œufs
Sel
Poivre

Faire
bouillir le poireau dans l’eau salée. Mettre dans une passoire pendant
1 heure. Hacher le poireau et l’ajouter au reste des ingrédients. Faire
des boulettes et frire dans une poêle.

Advertisements