Edition spéciale Haïti : lundi 18 janvier 2010

“Je
voudrai dire quelques mots à propos de la tragédie horrible qui vient
de se produire en Haïti. Ce qui est arrivé relève du désastre à très
grande échelle. Le manque de mesure de protection n’a fait qu’aggraver
la tragédie avec la tragédie. Je pense qu’il est de notre devoir, en
tant qu’Etat d’Israël, et en tant qu’Etat juif, de se mobiliser
immédiatement, et c’est ce que nous avons fait. Dès que nous avons pris
connaissance de l’étendue du désastre, j’ai ordonné aux troupes de se
déployer. Elles ont levé le camp avec la rapidité qui caractérise
Tsahal en coordination avec le ministère israélien des Affaires
étrangères. »

Benjamin Netanyahu,  Premier ministre israélien lors de la réunion de cabinet ministériel du dimanche 17 janvier 2010


Photos: Porte-parole de Tsahal

Bilan de la situation en Haïti par le Porte-parole de la délégation israélienne
18 janvier 2010

Depuis
48 heures, la délégation israélienne a commencé à travailler sur les
points stratégiques et continue d’agir avec énergie et vigueur en Haïti.

1.Evacuation et sauvetage :

L’équipe
travaille dans de nombreuses parties de la ville avec la technique du
« Renseignement citoyen de terrain » (chaque citoyen donne des
renseignements afin d’aider au sauvetage des personnes ensevelies).
Jusqu’à maintenant, il n’y a eu qu’une seule personne sauvée  par
l’équipe israélienne. De plus, l’équipe a trouvé un Américain enseveli
vivant sous les décombres. L’équipe américaine a pris la relève. Elle
en est déjà au cinquième jour depuis la catastrophe, et continue à
travailler nuit et jour.

Voir la vidéo du sauvetage

2-Hôpital de campagne :

L’équipe
israélienne à Port au Prince, a construit un hôpital de campagne « à la
ville ». Depuis, l’hôpital est ouvert et fonctionne. Des centaines de
blessés légers ont été soignés et libérés immédiatement de l’hôpital.
190 personnes sont hospitalisées. Il y a eu 30 opérations dont cinq
avec réanimation. Puis deux accouchements : le premier hier (samedi 16
janvier) d’un petit garçon que les parents ont nommé Israël et
aujourd’hui (dimanche 17 janvier) d’une très jeune mère qui a accouché
à la trentième semaine. Le bébé prématuré pesait 1,300 kg. Il est
viable et se trouve dans la couveuse du «  service de néonatalité » de
l’hôpital de campagne.

Voir la vidéo de l’accouchement

Un
bébé de 7 mois a été bloqué 5 jours sous les gravas et a été sauvé
aujourd’hui (dimanche 17 janvier) par la délégation brésilienne qui a
amené l’enfant, dont l’état médical était grave, à l’hôpital israélien.
Il était déshydraté et inconscient. Après tous les efforts prodigués,
l’équipe médicale a réussi à stabiliser son état physique.

La plus grande partie des blessés sont dans un état grave à cause des
effondrements de maisons et de l’affaissement des immeubles, en plus
des blessures aggravées par le temps passé entre le tremblement de
terre et la réception des soins.
L’hôpital israélien est considéré comme l’hôpital le plus efficace 
parmi tous (il y a les hôpitaux locaux et ceux des autres délégations).
C’est le seul capable d’intervenir dans les situations d’urgence les
plus graves. En fait, tous les cas graves des autres hôpitaux sont
transférés à l’hôpital israélien.

Aujourd’hui, sept docteurs spécialistes américains de Californie du Sud
sont arrivés à Port au Prince pour rejoindre l’équipe médicale
israélienne, car il n’existe pas encore d’hôpital de campagne américain
sur place.

Dans les dernières 24 heures, les médias internationaux se sont
beaucoup focalisés sur l’activité israélienne. Quelques journalistes
retransmettent en direct de l’hôpital israélien. Une partie de la
délégation est le porte-parole de Tsahal qui envoie le matériel
photographique à différentes agences de presse. On peut trouver ce
matériel sur  le site du Porte parole de Tsahal.

Découvrir le travail sur le terrain de Tsahal en photos (Photos : Porte-Parole de Tsahal)

L’action d’Israël pour Haïti dans les médias

JT de 20h00 du dimanche 17 janvier 2010

JT de 20h00 du 17 janvier 2010

JT de 08:00 du 18 janvier 2010

Voir le reportage

Publicités