Le MAGUEN DAVID ADOM en Israël envoi des dons pour la catastrophe en
Haïti et fait un appel à ses sociétés amies à travers le monde pour
aider à secourir les victimes.

Il s’agit d’acquérir en urgence le maximum de matériel afin de venir en
aide à la population touchée par le terrible tremblement de terre en
Haïti.

Il y a un besoin urgent en :

– Médicaments

– Couvertures

– Matériel médical et matériel de premiers soins

– Eau

– Nourriture

– Kits pour l’hygiène personnelle

– Pastilles pour purifier l’eau

– Tentes

Haïm Raploswsky, qui se trouve à la tête de la délégation du MDA Israël pour Haïti :

« Ces dons vont nous permettre de venir en aide rapidement à de
nombreuses personnes parmi les millions de victimes, la plupart d’entre
elles sont aujourd’hui sans toit, et ont perdu tous leurs proches »

Le Maguen David Adom est prêt à envoyer une délégation en Haïti

Un tremblement de terre d’une magnitude 7 sur l’échelle de Richter a
frappé Haïti tôt ce matin. En collaboration avec le Ministère des
affaires étrangères et de la Croix-Rouge, le MDA a décidé de dépêcher
sur place une délégation pour apporter son aide.

Suite au terrible séisme qui a frappé Haïti, à environ 2h00 ce matin,
le directeur général du MDA, Eli Bin, a demandé à ses collaborateurs de
se préparer à envoyer une délégation de spécialistes du Maguen David
Adom, afin d’évaluer les besoins d’aide en Haïti.

La délégation travaillera en coopération avec la Croix-Rouge américaine
et ses membres vont évaluer les besoins et les traitements médicaux sur
place. En outre, ils mettront sur pied des cliniques sur le terrain, en
collaboration avec les équipes d’urgence locales et la Croix-Rouge, et
aideront à retrouver les personnes disparues.

Le MDA examine la possibilité d’envoyer une équipe médicale, comprenant
des médecins, du personnel paramédical et des infirmiers, qui rejoindra
les autres équipes médicales, telles que celle de Tsahal.

Le Directeur général du MDA a souligné que : « Au cours de ses 85 ans
existence, le Maguen David Adom a montré ses capacités à envoyer des
délégations dans des régions frappées par des catastrophes naturelles,
des attaques terroristes, d’aider la population en détresse dans des
dizaines d’endroits différents dans le monde : les victimes de la
sécheresse en Ouganda, les victimes de la famine au Biafra, en Colombie
et en Ethiopie, ceux qui sont restés sans parents à Jakarta en
Indonésie, les survivants du violent tremblement de terre qui a frappé
la Turquie, le Salvador et l’Inde, ceux qui ont souffert lors de
l’irruption volcanique au Congo, les victimes des inondations en
Indonésie, en Polynésie et en Haïti, les victimes de l’ouragan au
Guatemala, et celles du cyclone qui a frappé Myanamar et les blessés
dans la catastrophe du tsunami au Sri Lanka. Depuis qu’il a rejoint le
Mouvement international de la Croix-Rouge comme membre à part entière
en 2006, le Maguen David Adom prend part aux actions internationales
dans le monde entier et met à disposition en cas de besoin, son
personnel paramédical le plus performant et ses médecins qui ont acquis
et construit d’énormes expériences pour faire face à des événements
tels que celui-ci".

Yerucham Mandola

Porte-parole du MDA

faire un don maintenant (dans la rubrique commentaire précisez : don pour Haïti) : http://www.mda-france.org/faire_un_don,205.html?PHPSESSID=94379db69a52a354e7ddc85dd6819ab5

aidez le Maguen David Adom à sauver des vies à Haïti

Des images d’Haïti sur le site du CICR – cliquez ici

13-01-2010 Communiqué de presse du CICR 10/05

lire l’article sur le site du CICR…

Haïti : le CICR contribue aux efforts déployés pour venir en aide aux victimes du séisme
Genève (CICR) – Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR)
coopère avec ses partenaires du Mouvement international de la
Croix-Rouge et du Croissant-Rouge pour venir en aide aux victimes du
tremblement de terre qui a frappé Haïti. L’institution mobilise des
ressources humaines et matérielles pour faire face à cette catastrophe.

« Les habitants ont passé la nuit dehors, au milieu des pleurs et des
gémissements », a déclaré ce matin Riccardo Conti, chef de la
délégation du CICR en Haïti. « Les gens tentent de se réconforter
mutuellement. Dans les rues, on peut entendre les prières de
remerciement de ceux qui ont survécu. »

« Notre capacité d’intervention est largement tributaire de la
situation à Port-au-Prince », a expliqué M. Conti. « Il est extrêmement
difficile de se déplacer dans la ville pour évaluer les besoins. Ce qui
est certain, c’est que le séisme a frappé de plein fouet une population
déjà durement éprouvée par d’autres catastrophes récentes. »

Le CICR participe aux opérations de secours déployées par le Mouvement
à Port-au-Prince et à partir de sa base régionale de Panama. Des stocks
de secours non alimentaires sont préparés pour être distribués à
quelque 10 000 familles, et du personnel supplémentaire sera envoyé sur
place dès que possible. Le CICR mène toutes ses activités en étroite
coopération avec ses partenaires de la Croix-Rouge, en particulier la
Société nationale de la Croix-Rouge haïtienne.

Le CICR prévoit de s’employer avant tout à fournir une aide médicale
aux rescapés du tremblement de terre et à soutenir les efforts mis en
œuvre pour récupérer et identifier les morts. Il soutiendra également
les activités mises en place par la Croix-Rouge pour rétablir le
contact entre les membres des familles séparés par le séisme et ses
conséquences. Enfin, il prévoit d’évaluer les besoins dans les prisons
où il visite régulièrement des détenus.

Si ses neuf collaborateurs internationaux qui travaillent dans la
capitale, Port-au-Prince, sont sains et saufs, le CICR n’a pas encore
pu s’assurer que ses 59 collaborateurs locaux sont tous indemnes.

Le CICR est présent en Haïti depuis 1994. Il s’emploie à améliorer les
infrastructures d’approvisionnement en eau et d’assainissement dans les
bidonvilles de la capitale exposés à la violence, à visiter des détenus
et à renforcer les capacités de la Croix-Rouge haïtienne.

Informations complémentaires :
Florian Westphal, CICR Genève, tél. : +41 22 730 22 82 ou +41 79 217 32 80
Marçal Izard, CICR Genève, tél. : +41 79 217 32 24

source : http://www.mda-france.org / http://www.mda-france.org/faire_un_don,205.html?PHPSESSID=94379db69a52a354e7ddc85dd6819ab5

Publicités