Le Fatah : « Nous n’avons pas l’intention de reconnaitre Israël »

CRIF

jeudi 23 juillet 2009

Le président du tribunal du mouvement de Mahmoud Abbas, Rafik al-Natsheh, a déclaré que « le Fatah reste fidèle à sa stratégie d’opposition, et n’a pas l’intention de reconnaitre Israël », selon Yedioth Aharonot, jeudi 23 juillet 2009. Il ajoute : « non seulement nous n’exigeons de quiconque la reconnaissance d’Israël, mais nous-mêmes ne le reconnaissons pas. Néanmoins le gouvernement y est obligé pour pouvoir servir le peuple palestinien ».

Un autre représentant du Fatah, Azzam-al-Ahmed a confirmé que son mouvement renouvèlera son engagement à poursuivre sa lutte armée contre Israël. Le 4 aout prochain, les dirigeants du Fatah vont se réunir à Bethlehem lors d’un sommet qui devrait rassembler plus de 1500 activistes du groupe pour discuter des moyens de la réforme et de la tenue d’élections internes.

La décision d’organiser ce rassemblement à Bethlehem à déclenché une crise au sein du groupe. Beaucoup de membres vivant dans les pays arabes ont protesté, disant qu’il était inconcevable que le rassemblement se déroule en Israël.

Publicités