mardi 16 juin 2009

Au grand dam des boycotteurs: flux d’investissements en Israël

ISRAËL ÉCONOMIE LE CHIFFRE DU JOUR – La balance des paiements a enregistré un excédent spectaculaire de 2,7 milliards de dollars au premier trimestre 2009.

Bonne surprise: les paiements extérieurs d’Israël semblent profiter de la crise mondiale. Au premier trimestre de 2009, la balance des paiements a enregistré un excédent exceptionnel de 2,7 milliards de dollars, contre un excédent plus modeste de 0,8 milliard de dollars au dernier trimestre de 2008.

Les économistes de l’Institut israélien de la Statistique expliquent cet excédent surprenant par la chute brutale des importations (-22%) alors que les exportations ont connu une baisse plus modérée (-10%).

Résultat: pour la première fois depuis 30 ans, la balance commerciale d’Israel a été excédentaire au premier trimestre de 2009! Les exportations israéliennes de biens et services ont dépassé les importations de 1,5 milliard de dollars.

Quant aux flux d’investissements, ils sont également favorables à Israël. Au premier trimestre 2009, la balance des investissements directs a été positive pour Israël: les étrangers ont investi 1,7 milliard de dollars en Israël alors que les Israéliens n’ont investi à l’étranger que 300 millions de dollars.

Conséquence de cet afflux de dollars dans l’économie israélienne: l’endettement extérieur est en recul. A la fin du premier trimestre 2009, la dette extérieure brute d’Israël se montait à 84 milliards de dollars, soit 7% de moins en un an.

L’important flux de dollars vers Israël explique aussi la tendance à la baisse du billet vert et la bonne tenue du shekel.

Source: article de Jacques Bendelac (Jérusalem), Israel Valley

200 "raisons" qui plaident CONTRE le boycott d’Israël

Publicités