Israël va acquérir un système américain d’interception de roquettes

[ 21/04/09
 – 08H45 – AFP

 ]

© AFP/Archives – Gali Tibbon

Israël
va acquérir un système américain d’interception de roquettes pour
défendre les localités du sud d’Israël contre les tirs de ces engins à
partir de la bande de Gaza, a annoncé mardi le ministre de la Défense
Ehud Barak.

"Le Vulcan-Phalanx va
être une des composants de notre défense pour intercepter les
roquettes", a affirmé M. Barak, dans une interview au quotidien Haaretz.

"Une
telle défense constitue un objectif stratégique. Le but est de créer
une situation dans laquelle le maximum de roquettes tirées vers Israël
seront interceptées", a ajouté M. Barak.

Vulcan-Phalanx
est composé de deux parties: un radar qui repère les roquettes et un
canon de type Vulcan de 20 millimètres qui détruit en vol les roquettes.

Ce
système est déjà utilisé par les marines américaines et israéliennes
pour assurer la protection de navires. Ce système a également une
version terrestre avec des canons qui peuvent tirer jusqu’à 4.000 obus
par minute. Ce système revient à 25 millions de dollars l’unité.

Le
Vulcan-Phalanx est utilisé par l’armée américaine en Irak et en
Afghanistan. Selon le Haaretz, le Pentagone a refusé jusqu’à présent de
fournir un système terrestre car toutes les commandes sont réservées à
l’armée américaine pour les prochaines années.

M.
Barak a l’intention de demander au secrétaire américain à la Défense,
Robert Gates, lors d’une visite prévue en juin à Washington, d’en
fournir à Israël au moins un, le plus rapidement possible. Si M. Gates
donne son feu vert, un exemplaire du Vulcan-Phalanx pourrait être livré
cet hiver à l’Etat hébreu.

© AFP/Archives – Mohammed Abed

Pour
mettre un terme aux incessants tirs de roquettes palestiniennes contre
le sud de son territoire, Israël a lancé une offensive militaire dans
la bande de Gaza (27 décembre-18 janvier), qui a fait plus de 1.400
morts palestiniens.

Israël a déjà
passé commande séparément d’un système radar Phalanx qui doit être
déployé dans le sud du pays, pour repérer les tirs de roquettes et
d’obus de mortier de la bande de Gaza, ce qui devrait permettre de
donner l’alerte 20 secondes avant que l’engin tiré explose.

Israël
ne dispose pas d’un système radar capable de repérer des tirs d’obus de
mortier. Le système surnommé "Couleur rouge" utilisé actuellement ne
peut repérer que les roquettes.

En
mars, un rapport officiel avait dénoncé les gaspillages et les
cafouillages qui ont marqué le développement de deux systèmes de
défense anti-roquettes mis au point par des entreprises israéliennes.

La
société israélienne de recherches et de développement sur les armements
Rafael a été chargée par le gouvernement de mettre au point un système
appelé "voûte de fer" capable d’abattre en vol les roquettes. Ce
système devrait être opérationnel à la fin de l’année ou au début 2010,
selon des médias israéliens.

Rafael
développe un autre système surnommé "baguette magique" pour tenter de
trouver une parade contre des roquettes de plus longue portée de type
Katioucha.

Lors de la guerre
contre le Hezbollah libanais, en 2006, l’armée israélienne n’avait pas
réussi à empêcher les tirs de quelque 4.000 Katioucha vers la Galilée
(nord d’Israël).

Publicités