www.bivouac-id.com

Mohammed n’existait pas, estime le professeur Muhammad Sven Kalisch, qui forme les enseignants à l’islam à Munster (). Les organismes musulmans veulent rompre avec lui.

La formation des enseignants de l’islam en est dans une crise par un affrontement entre orthodoxie musulmane et la science libre.

En raison de ses déclarations concernant l’existence du Prophète Muhammad et l’authenticité du , le ministère de la recherche scientifique de l’Etat de Rhénanie du Nord-Westphalie en a relevé l’orientaliste Sven Kalisch de son service à la direction de Münster religieuse Research Center (SRC). Kalish insiste qu’il n’y avait pas de preuve historique que Muhammad a vraiment vécu et qu’il était douteux que le soit la parole d’Allah.

Kalisch prépare un livre expliquant comment la forme actuelle du est différente de sa précédente forme et qu’il sera publié dans un proche avenir.

Les organisations musulmanes ont déclaré hier en réponse à la critique de Kalisch qu’ils ne sont pas contre la liberté scientifique, mais Kalish va trop loin en déclarant que l’historicité du Prophète Mohammed soit une ouverture à des doutes.

Selon Kalisch, scientifiquement, on ne peut pas prouver l’existence ou non de Mohammed. Il a lui-même tendance à penser qu’il n’a pas existé.

L’Université de Münster accrédite Kalish, alors que les membres islamiques accusent leurs dirigeants de ne pas avoir stoppé les recherches de Muhammad Sven Kalischs.

Publicités