Crise financière : source guysens news

Les détracteurs des Etats-Unis dans le Moyen-Orient se réjouissent de l’effondrement du système financier aux Etats-Unis, qu’ils décrivent comme le résultat d’une punition divine.

Le Hamas et Al-Qaïda perçoivent les troubles qui bouleversent la puissance américaine comme un juste retour des choses, punissant les Américains pour « tous les pêchés qu’ils ont commis ».

« Nous sommes heureux que l’économie des Etats-Unis soit anarchique et que cette anarchie gagne l’Europe » a déclaré l’Ayatollah Ahmad Jannati, un haut dignitaire religieux iranien.

Et d’ajouter : « Ils assistent aux conséquences de leurs actions répugnantes et Dieu est en train de les punir ».
Des élans de joie qui s’affichent alors que la crise financière n’a pas épargné le Moyen-Orient, dont les marchés boursiers ont perdu 10% au cours de la semaine dernière.

Et si le gouvernement iranien estime que la crise financière ne touche l’économie de son pays, la panique des marchés financiers a bel et bien provoqué une chute des prix du pétrole de plus de 40%, un record depuis juillet 2008.

 

Publicités