Ram Zenit’s blog

ANNAPOLIS: D’AUTRES SONS DE PETARDS

Israël / Palestine

La semaine, qui était sous le signe de la reprise des pourparlers de paix entre Israéliens et Palestiniens s’est bien passée pour le Hamas: 20 miliciens morts!
La plupart des miliciens islamistes se sont faits cueillir  par les tirs de défense de Tzahal sur la barrière de sécurité alors qu’ils essayaient de poser des charges, des mines ou de passer la frontière de Gaza libérée vers la Palestine occupée! D’où viendront les 1440 vierges qui sont supposées les accueillir au paradis des Jihadistes, c’est la une question laissée aux théologiens!
Plus de 70 obus de mortiers ont été tirés sur Israël par les Jihadistes qui avaient annoncé un « déluge » de feu pour accompagner les festivités d’Annapolis. Près d’une trentaine de manifestants du Hamas ont été même arrêtés par la police palestinienne en Judée-Samarie.
Et le pouvoir en place à Gaza a mis en ligne une pétition pour assurer qu’aucune concession ne soit faite quant au future état palestinien sur tout le territoire de la Palestine historique. Pas question de deux états, pas question d’une légitimation de la présence juive dans la région…

La mascarade d’Annapolis est terminée, les petits-fours mangés, les discours rangés dans les placards de l’histoire.

Abou Mazen est de retour à Ramlah et déjà sont annoncées les noces Fatah-Hamas, un roman qui n’a sa pareille que chez Elizabeth Taylor et Burton! Le Hamas est aussi prêt à prendre le pouvoir et à installer un Rantissi dans la Moukata, pour assurer qu’aucun compromis de se fasse. Olmert, de retour à Jérusalem, peut sourire: il ne sera pas poursuivit pour ses actions frauduleuses dans la vente de la Banque Nationale Israélienne. Mais il ne pourra jamais résoudre les problèmes des cousins moyen-orientaux, qui veulent Jérusalem et le retour de millions de réfugiés dans un état dénué de tout signe judaique.

Le gagnant d’Annapolis est Bush: il a réussi à montrer un front arabo-américain-européen uni, face à … l’Iran!

Car là réside l’enjeu véritable: si les Saoudiens ont refusé de serrer la main à Olmert et que « les ministres des affaires étrangères arabes se sont conduits avec Livni comme si elle était la fille de Satan »  – d’après un délégué européen – c’est qu’ils savaient tous que l’Iran est l’objet et non les relation israélo-palestiennes!

Et l’Iran l’a compris aussi, qui a piqué sa colère contre son pantin syrien!

Pour les amis d’Israël et les Israéliens il n’y a rien à craindre  quant à des pourparlers avec la Syrie et avec les voisins palestiniens:

1-     La Syrie vise une approche vers les USA et c’est sa condition pour entreprendre un processus de paix avec Israël. Comme Bush ne peut se rapprocher de la Syrie sans laisser tomber le Liban, la population israélienne du Golan peut être tranquille, elle n’aura pas à déménager de si tôt!
2-     Olmert va démanteler  quelques colonies sauvages en Judée-Samarie, pour faire plaisir à Bush et aussi pour laisser une empreinte dans les livres d’Histoire, mais il peut compter sur Abbu Mazen qui ne fera rien pour lutter contre les terroristes: donc rien ne bougera de ce coté là !
3-     Donc en fin 2008, il n’y aura pas d’Etat Palestinien, le Golan sera encore israélien, le Liban sera encore plus indépendant: les seules nouveautés seront peut-être du coté iranien.

Par contre, l’arrestation des guss slovènes qui essayaient de vendre un demi kilo d’uranium enrichi pour un million de dollars doit nous inquiéter autrement que les festivités et déclarations d’Annapolisl. De plus la fin du régime de Mombarack  en Egypte, un coup d’état du Hamas en Judée Samarie, un coup d’état du Hezbollah au Liban sont des possibles qui doivent nous laisser vigilants

Publicités